Les valeurs à petite capitalisation, à savoir, SETAO (-7,48% à 1 670 FCFA), SODECI (-7,41% à 3 750 FCFA), NEI-CEDA (-7,37% à 880 FCFA), SAFCA (-7,33% à 1 075 FCFA) et 2 autres enregistrent les plus fortes baisses de la séance. Au total, ce sont 21 valeurs qui terminent  au rouge contre 11 au vert, dont SMB (+4,83% à 7 495 FCFA), SOLIBRA (+4,81% à 167 700 FCFA) et BERNABE (+4,38% à 2 500 FCFA) qui sont les meilleures performances de la séance.

La baisse du titre ORAGROUP (-4,06% à 3 900 FCFA) est la principale raison de la chute de l’indice BRVM Composite (-0,21% à 211,55 points) alors que BICICI (-3,06% à 6 010 FCFA), BOA CI (-1,64% à 5 400 FCFA) et CIE (-0,24% à 2 095 FCFA) tirent le BRVM 10 (-0,03% à 158,88 points) à la baisse.

L’attention des investisseurs était essentiellement portée sur SONATELSGCIONATEL et BOA Niger sur lesquels plus de la moitié du volume global (591,45 millions FCFA) a été échangé.

Depuis le début de l’année, les valeurs qui ont le plus baissé sont BICICI (-18,78%) et SODECI (-12,69%) après qu’elles aient enregistré des performances respectives de 10,78% et 43,65% en 2021. Dans un contexte de publication des résultats de l’exercice 2021, les investisseurs pourraient avoir des doutes quant aux facteurs qui motivent ces baisses. Est-il temps de se positionner sur ces valeurs ? Existe-t-il un potentiel de gain ou de perte ? A quels niveaux de bénéfice devraient s’attendre les investisseurs sur ces deux compagnies ?

Serge David Digba-Sika Finance

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.