Le Niger bénéficiera d’un financement de 400 M$ de la Banque Mondiale dans le cadre du Projet de plateforme intégrée pour la sécurité hydrique. Ce projet vise à améliorer la qualité et la viabilité des installations sanitaires publiques, des services d’approvisionnement, des fourrages, de l’irrigation et de l’abreuvement du bétail.

Source : SIBF

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.