Après avoir entraîné le marché à la baisse hier, le titre SONATEL, avec son gain de 3,55% à 15 740 FCFA, lui permet de rebondir au terme de la séance du jour. En plus de la hausse de SONATEL, 16 autres titres clôturent au vert contre 15 au rouge. En termes de capitalisation boursière, ce sont 86 milliards FCFA qui s’ajoutent au marché actions, grâce essentiellement à SONATEL.

Ainsi, l’indice BRVM Composite gagne 1,35% à 215,44 points contre 212,58 points au terme de la séance précédente. L’indice BRVM 10 a fortement bondi de 1,92% à 162,31 points contre 159,25 points hier grâce au seul gain, en termes de capitalisation boursière, de SONATEL (gain de 54 milliards FCFA).

Les meilleures performances de la séance sont enregistrées par SAFCA (+7,36% à 1 605 FCFA)BOLLORE (+7,06% à 2 350 FCFA) et SOLIBRA (+5,06% à 166 000 FCFA) alors que le flop 3 est constitué de NEI-CEDA (-7,14% à 650 FCFA)BOA CI (-2,46% à 5 550 FCFA) et Tractafric Motors (-2,00% à 4 900 FCFA).

Le volume total échangé augmente de 70,08% à 823 millions FCFA contre 484 millions FCFA hier, essentiellement porté par SGCI (425 millions FCFA)ETI (70 millions FCFA) et SAPH (42 millions FCFA).

Intrigue générale sur la valeur ETI

Au cours de la séance, le titre ETI a connu de fortes fluctuations avec une ouverture à 14 FCFA avant de remonter à 16 FCFA pour enfin clôturer à 15 FCFA. Ce ballotage de la valeur montre l’incertitude des investisseurs quant à la décision d’investissement. Ainsi, l’on observe des stratégies de spéculations sur la BRVM et les deux autres places boursières où est cotée l’action ETI (Nigéria et Ghana). En effet, à l’instar de son évolution à la BRVM après l’annonce de son dividende, le cours du titre ETI a connu 4 baisses consécutives (-9,21%) sur la bourse de Lagos. Sur la bourse du Ghana, même constat, l’action a perdu 7,14% après l’annonce du dividende. Sur les trois places boursières, l’incertitude demeure.
Le cours de l’action a clôturé la séance de ce jour à 15 FCFA à la BRVM, 11 NGN (16,09 FCFA) sur la bourse de Lagos et 0,14 GHC (11,99 FCFA) sur la bourse du Ghana. Mais en fait, quelle est la réelle valeur du titre ?

Serge David Digba-Sika Finance

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.