Au terme de la séance précédente, la capitalisation boursière du marché des actions avait franchi la barre des 6 200 milliards FCFA, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis juillet 2018. Ce record intervient après trois hausses consécutives portées par les grandes capitalisations. Cependant, au terme de cette séance, l’indice BRVM Composite fléchit de 0,03% à 206,12 points contre 206,19 points (plus haut niveau depuis le 3 septembre 2018) la séance précédente. Quant à l’indice BRVM 10, il perd 0,11% à 157,53 points.

Les valeurs les plus performantes au terme de cette séance de cotation sont SETAO (+7,29% à 1 545 FCFA), NEI-CEDA (+7,25% à 740 FCFA) et SAFCA (+6,51% à 900 FCFA) alors que les investisseurs se sont plus désintéressés de TRACTAFRIC (-7,29% à 4 260 FCFA), AIR LIQUIDE (-7,10% à 720 FCFA) et BICICI (-6,91% à 5 860 FCFA).

A noter que la valeur PALMCI enregistre sa huitième hausse consécutive et s’établit à 7 560 FCFA à la clôture. L’engouement des investisseurs sur le titre est donc palpable au vue de sa progression de 8,15% depuis le début de l’année (sur un volume d’échange de 473,95 millions FCFA), après avoir déjà performé de plus de 210% en 2021. Nous ne pouvons donc rester indifférents face à l’évolution de cette valeur et au rythme auquel les investisseurs s’y intéressent. Ainsi, nous proposons dans les jours à venir un article pour nos clients premium sur nos perspectives concernant PALMCI.     

Serge David Digba-Sika Finance

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.