L’indice BRVM Composite (-0,90% à 216,83 points) subit deux fortes baisses consécutives après avoir réalisé une progression de 8,57% depuis le début de l’année (à 219,62 points). Ces baisses ont été essentiellement provoquées par les chutes de cours des actions ETI et SONATEL qui ont cédé respectivement 10,00% et 1,79% depuis lundi.  

Après l’annonce du montant de dividende annoncé par le groupe bancaire qui est certainement jugé bien trop modeste, la perte de confiance des investisseurs vis-à-vis de la valeur ETI se fait sentir. Ceux-ci semblent sanctionner la valeur qui offre un rendement inférieur à 5% en sortant de leur position. Près de 67 millions FCFA ont été échangés depuis la publication dudit dividende.

Venant à l’action SONATEL qui avait fortement progressé dès l’annonce de ses performances financières (jusqu’à 16 495 FCFA), son cours de bourse recule à 16 200 FCFA au terme de cette séance. Certains investisseurs, plus pessimistes, optent déjà pour la récupération de leur gain.

Le volume total échangé (455,17 millions FCFA) a été principalement porté par SONATEL (176,15 millions FCFA), SMB (78,38 millions FCFA) et PALMCI (56,88 millions FCFA) qui totalisent plus de 68,42% du volume global.

Le top 3 des plus fortes performances est composé de SAFCA (+7,49% à 1 220 FCFA), AIR LIQUIDE (+7,33% à 805 FCFA) et SETAO (+7,26% à 1 330 FCFA) alors que le flop 3 comprend TOTAL CI (-6,38% à 2 200 FCFA), ETI (-5,26% à 18 FCFA) et SICOR (-4,76% à 5 500 FCFA).

Serge David Digba-Sika Finance

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.