La séance de cotation du jour s’est soldée par une forte baisse du marché des actions dont la capitalisation boursière s’effondre sous la barre des 6 400 milliards FCFA à 6 399 milliards FCFA. Cette chute est due essentiellement aux pertes enregistrées par les titres SONATEL (-4,40% à 15 200 FCFA)ORAGROUP (-4,40% à 3 910 FCFA) et SOLIBRA (-4,24% à 158 000 FCFA).

Ainsi, l’indice BRVM Composite perd 1,46% à 212,58 points contre 215,72 points à la séance précédente.

L’indice BRVM 10, quant à lui, subit une plus forte pression de la baisse de SONATEL et chute à 159,25 points contre 163,36 points hier, soit une baisse de 2,52%.

Après cinq baisses consécutives de la valeur ETI (inchangée à 15 FCFA), les investisseurs semblent peu enclins à céder l’action à moins de 15 FCFA, alors que certains espéraient  »acheter le dip* » de l’action à 14 FCFA voire 13 FCFA. L’incertitude demeure quant à l’évolution du titre !

La confiance des investisseurs pour la valeur SETAO (+7,32% à 1 760 FCFA) semble se reconstituer avec une 5ème hausse consécutive. Le titre enregistre la meilleure performance du jour, devant SAFCA (+7,17% à 1 495 FCFA) et SAPH (+3,75% à 5 390 FCFA). Le flop 3 est composé de NEI-CEDA (-5,41% à 700 FCFA)BOLLORE (-5,18% à 2 195 FCFA) et SONATEL (-4,40% à 15 200 FCFA).  

Porté essentiellement par les transactions effectuées sur SONATEL (104,18 millions FCFA), ETI (78,10 millions FCFA) et NSIA Banque CI (64,32 millions FCFA), le volume global d’échanges s’établit à 484,08 millions FCFA.

*Le fait d’acheter une action lorsqu’elle baisse fortement

Serge David Digba-Sika Finance

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.