Plus de la moitié des sociétés cotées ont vu leurs cours de bourse perdre de la valeur au terme de la semaine écoulée. Cette baisse généralisée pourrait emmener les investisseurs à acheter les dip (acheter à la baisse) durant cette quinzième semaine de cotation.

Les indices BRVM Composite et BRVM 10 affichent des pertes respectives de 0,41% (à 217,92 points) et 0,10% (à 167,37 points).

Pour la deuxième semaine d’affilé, le marché actions s’affiche en rouge en raison de 23 titres à la baisse contre seulement 11 en hausse. La perte de 2,83% du titre ONATEL, correspondant a une baisse de sa capitalisation boursière de 9,52 milliards FCFA, a été la plus importante, cela malgré l’annonce d’un taux de distribution de 100% de la seule société burkinabè de télécommunication. En effet, Moov Africa BF (Ex ONATEL SA) a publié ses résultats annuels de l’exercice 2021, affichant une hausse de 4,26% du bénéfice net à 32,37 milliards FCFA et dans le même temps, a proposé de distribuer la totalité de ce bénéfice à ses actionnaires, soit 476 FCFA par action (rendement net du dividende de 8,42% au jour de publication). Cependant, au lendemain de cette annonce, les investisseurs se sont montrés plus gourmands, tirant l’action ONATEL sur deux baisses consécutives.

Par ailleurs, nous avons observé des prises de profit sur l’action NESTLE (-5,74% à 6 400 FCFA) qui avait réalisé une plus-value de plus de 47% en trois mois. Le cours de l’action avait atteint un nouveau pic historique le vendredi 1er avril à 6 790 FCFA avant de fléchir jusqu’à 6 120 FCFA le jeudi dernier.

En plus de ces deux valeurs citées plus haut, ce sont SITAB (-6,98% à 6 000 FCFA), TOTAL CI (-4,56% à 2 300 FCFA) et ECOBANK CI (-1,85% à 5 045 FCFA) qui ont essentiellement tiré le marché à la baisse. Ainsi, la capitalisation boursière se situe, ce vendredi 8 avril, à 6 560 milliards FCFA contre 6 587 milliards FCFA une semaine plus tôt.

Moins de 2 milliards FCFA échangés sur la semaine

Le marché a enregistré sont plus faible volume hebdomadaire depuis fin janvier 2022 à 1,72 milliards FCFA. Il est principalement porté par SONATEL (563,85 millions FCFA), BOLLORE (139,43 millions FCFA) et BICICI (122,56 millions FCFA). Il convient de noter que face aux différentes cessions de parts des actionnaires majoritaires d’une part de BOLLORE TRANSPORT & LOGISTICS CI et d’autre part de BICICI, les investisseurs se montrent intéressés avec des volumes d’échanges importants sur ces titres. Sur la seule séance du jeudi 7 avril dernier, 117 millions FCFA et 93 millions FCFA ont été transigés sur BOLLORE et BICICI respectivement. Ces montant représentent les plus importants échangés en une séance sur ces valeurs.

L’action BICICI a affiché une bénéfice de 9,60 milliards FCFA

Pour rappel, la filiale ivoirienne du groupe BNP Paribas a réalisé une performance satisfaisante au titre de l’exercice 2021. Le conseil d’administration, ayant pour actionnaire majoritaire le groupe français qui très certainement cèdera ses parts dans le courant de cette année, a décidé de distribuer la totalité du bénéfice réalisé. Le rendement du dividende étant de plus de 8%, les investisseurs n’ont pas tardé à plébisciter l’action qui a gagné 4,17% sur la semaine, soit la troisième meilleure performance de la semaine.

FILTISAC, SITAB et NESTLE CI dans le flop 3

L’action FILTISAC (-9,94% à 1 405 FCFA) a réalisé la pire performance de la semaine sur un volume de 34,27 millions FCFA pour un plus bas cours de 1 310 FCFA (atteint le mercredi dernier) et un plus haut de 1 790 FCFA qui n’a plus été atteint depuis janvier.

Après avoir performé de plus de 1 000% en 2021 (à 6 180 FCFA en fin d’année), le titre SITAB (-6,98% à 6 000 FCFA) peine à décoller. Dès l’entame de l’année, des opérations de prises de profits ont tiré le titre à la baisse, atteignant un seuil de 5 605 FCFA.

SICOR, SICABLE et BICICI dans le top 3

La meilleure performance sur la semaine a été enregistrée par l’action SICOR qui a gagné 11,67% à 6 700 FCFA. Celle-ci se positionne ainsi au 5è rang des meilleures performances depuis le début de l’année après SETAO (+98,63%), NESTLE CI (+38,98%), BOA NG (+32,35%) et PALMCI (+32,33%).

La valeur SICABLE (+4,98% à 1 160 FCFA) semble se remettre de sa perte au lendemain de la publication des résultats annuels. En effet, la Société Ivoirienne de Câbles avait publié un résultat net en forte baisse de 97% à seulement 40 millions FCFA. Par ailleurs, l’annonce d’un dividende de 454 millions FCFA, à puiser dans les réserves, semble soutenir le titre.

Serge David Digba-SIKA FINANCE

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.