Le marché actions clôture la semaine sur une baisse généralisée des cours de bourse avec 25 actions qui s’affichent en rouge contre 13 hausses. Cette semaine a été relativement moins mouvementée malgré la publication des résultats annuels de 4 sociétés cotées.

Les indices BRVM Composite et BRVM 10 perdent respectivement 0,96% (à 214,07 points) et 0,94% (à 160,49 points).


Des résultats financiers déjà intégrés aux niveaux actuels des cours de bourse? 

En cette période de publication des résultats annuels de l’exercice 2021, les investisseurs semblent adopter une approche prudente quant à la forte volatilité, parfois irrationnelle, de certains cours boursiers. Au total, 4 sociétés (BOA CI, BOA BF, BOA Niger et Ecobank CI) ont publié leurs états financiers durant la semaine écoulée. Bien que chacune d’entre elles aient affiché de meilleures performances financières, l’engouement des investisseurs n’a été perçu que sur l’action Ecobank CI qui a gagné 7,02%, au lendemain de la publication de la banque d’un bénéfice en hausse de 14% à 34 milliards FCFA. La plupart des investisseurs anticipaient déjà ces performances financières (des publications actuelles) au vu des résultats intermédiaires affichés en 2021, et qui avaient accompagné la hausse généralisée des cours. Les niveaux actuels des cours boursiers pourraient donc déjà refléter leur valeur intrinsèque, d’où l’indifférence des investisseurs.

Au terme de la séance de ce vendredi 18/03/2022, le titre (parmi les 4 cités plus haut) qui affiche le meilleur rendement de dividende est l’action BOA Niger suivie de Ecobank CI à 8,77% et 8,36% respectivement. Ces deux valeurs terminent la semaine au vert avec des performances respectives de +7,25% et +1,65%.

Dans l’ensemble, le sentiment des investisseurs a été baissier sur la semaine. Le marché, représenté par l’indice BRVM Composite, a perdu 0,96% à 214,07 points en raison principalement du repli des actions SOLIBRA (-4,82% à 158 000 FCFA), BOLLORE (-9,65% à 2 200 FCFA), NSIA Banque (-7,50% à 5 550 FCFA) et SONATEL (-0,64% à 15 500 FCFA). L’indice BRVM 10 a été tiré à la baisse par BOLLORE, SONATEL, BOA CI et CFAO Motors

Ainsi, la capitalisation boursière du marché a perdu 63 milliards FCFA pour s’afficher à 6 444 milliards FCFA ce vendredi.

Le marché enregistre son plus faible volume hebdomadaire depuis début février 

Ce sont moins de 2,40 milliards FCFA qui ont été échangés sur la semaine. Ce volume est en baisse de 19% par rapport à celui échangé la semaine dernière et est le plus faible depuis le mois de février 2022. Les actions ayant capté plus de la moitié du volume d’échange sont SONATEL (607 millions FCFA)ONATEL (286 millions FCFA)SAFCA (190 millions FCFA) et BOA CI (189 millions FCFA).  

Prises de bénéfice sur SETAO (-20,45% à 1 400 FCFA)

La valeur SETAO a énormément capté l’attention des investisseurs depuis le début de l’année. Elle avait atteint son pic historique le 17 février dernier à 2 095 FCFA (contre 720 FCFA en début d’année) avant d’enregistrer de fortes fluctuations, affichant la plus forte baisse de la semaine. Les volumes d’échange sur l’action demeurent considérables. 

FILTISAC (-10,91% à 1 470 FCFA) et BOLLORE (-9,65% à 2 200 FCFA) sont les pires performances de la semaine après SETAO. 

Le top 3, quant à lui, est constitué des valeurs de SERVAIR ABIDJAN (+7,35% à 1 825 FCFA)ECOBANK CI (+7,25% à 5 030 FCFA) et NEI-CEDA (+5,67% à 745 FCFA)


Le cours ECOBANK CI à nouveau au dessus des 5 000 FCFA

Le titre atteint pour la première fois, depuis le 7 décembre dernier, la barre des 5 000 FCFA. Cette hausse du cours intervient à la suite de la publication des résultats financiers de la filiale du groupe bancaire ETI. Il faut noter qu’un volume remarquable de plus d’un demi milliard FCFA avait été observé sur l’action en une seule séance, il y’a un peu moins d’un mois. Le deuxième volume le plus important échangé sur l’action (depuis le début de l’année) a été enregistré ce vendredi, à 27 millions FCFA.

Serge David Digba-SIKA FINANCE

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.