Malgré son absence dans le top 5 des variations, l’euphorie des investisseurs autour du titre SONATEL demeure. En témoigne l’important volume de transactions dont il a fait l’objet, 836 millions FCFA ! Un montant représentant 65% des échanges réalisés ce lundi (1,3 milliard FCFA). Le colosse télécom retrouve quelque peu son influence avec une capitalisation qui représente désormais 25% de la valeur totale des 46 sociétés cotées de la BRVM, conséquence logique d’un mois de février très favorable. SONATEL (+2,39 % à 16 495 FCFA) accuse en effet au terme de ce mois une plus-value mensuelle de 18,03%, sa meilleure performance mensuelle depuis décembre 2020 (20% de plus-value), soit 14 mois.

Soulignons aussi les échanges non négligeables intervenus sur les valeurs bancaires BOA CI (+1,2 % à 5465 FCFA) et SOCIETE GENERALE CI (+1,13 % à 12 995 FCFA), respectivement de 78 millions FCFA et de 59 millions FCFA.

Sous l’influence en particulier de SONATEL et de SOCIETE GENERALE CI, le marché a maintenu sa bonne dynamique. L’indice BRVM Composite termine ainsi la séance en hausse pour la quatrième fois de suite avec un bond de 1,15% à 219,62 points. Dans la même veine, l’indice BRVM 10 gagne 1,45% à 170,99 points sur une quatrième plus-value consécutive.

Dans le détail des variations individuelles et tout comme à l’entame de cette journée de cotation, SAFCA CI (+7,07% à 1 060 FCFA) s’est imposé au sommet des meilleures performances devant les titres TOTAL Sénégal (+7,03% % à 2 360 FCFA) et ONATEL (+6,69% % à 4785 FCFA).

En sens inverse, SETAO CI connaît sa septième baisse consécutive depuis dix jours passant de 2 110 à 1 345 FCFA. Il est suivi dans le flop 5 par BICI CI qui régresse de -5,47% % à 6 050 FCFA.

Sékou KARAMOKO-Sika Finance

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.